Vous êtes ici : Les TIC intégrées au développement local > ATENA > Récit d'expérience

:: Récit d'expérience />

ATENA

Les TIC en appui complémentaire à la mission de l’organisme

L’intégration des TIC aux activités d’ATENA remonte à 1997 avec la mise sur pied du Centre d’économie solidaire. Tout en poursuivant son offre de services aux organismes communautaires et aux entreprises d’économie sociale (services de secrétariat, soutien aux démarches de levées de fonds, recherche de financement, formation sur mesure), ATENA développe un service informatique (télécopieur, archivage, accès à Internet pour la recherche d’informations). Au début des activités du Centre d’économie solidaire, ATENA mit à la disposition de sa clientèle un point d’accès informatique sans accompagnement. Avec le temps, la popularité du service informatique amena la coopérative à s’ajuster à la demande croissante par la mise sur pied, en janvier 2000, du Centre d’accès communautaire Internet (CACI) qui deviendra rapidement un lieu d’attraction dans le milieu (http://www.atena.qc.ca/caci/principal.html). Mentionnons que la promotion des services offerts par le CACI s’est insérée à même la publicité informant les organismes des activités du Centre d’économie solidaire. De plus, ATENA, en lien avec le CRIPE (Centre de ressources en intervention populaire de l’Est inc.), a permis de brancher 225 organismes situés dans le Bas-Saint-Laurent dans le cadre du programme VolNet. Aussi, sa participation au projet "Inforoute - point d’accès - Initiation de la population", en collaboration avec Communautique, eut pour résultat la création de 6 points d’accès dans la région. Ces points d’accès ont été fréquentés par plus de 1 155 citoyennes et citoyens des villes de Rimouski et Mont-Joli, et ce, grâce à la contribution de 6 animateurs et animatrices populaires assurant les activités d’initiation à Internet.

L’importance des ressources humaines pour offrir de la formation

Par le biais du CACI de Rimouski, comprenant 11 postes informatiques situés à l’intérieur même des locaux d’ATENA, la clientèle de la coopérative a maintenant accès à une dizaine de formations de base sur l’utilisation de logiciels (traitement de texte, chiffrier électronique, comptabilité, etc.). La particularité du CACI sous la responsabilité d’ATENA se traduit par l’intégration, dès le début des opérations, d’activités d’animation par l’embauche d’une personne destinée à la formation et à l’accompagnement. De plus, ATENA n’hésite pas à faire appel à des ressources complémentaires lorsque des besoins spécifiques apparaissent. Par exemple, un comptable fut engagé afin de former les organismes à l’utilisation de logiciels destinés à la comptabilité. ATENA reconnaît ainsi une grande importance à l’aspect formation favorisant d’ailleurs l’intégration des TIC aux activités des organismes. Il est également plus motivant pour les groupes de se savoir outillés et appuyés dans leur développement technologique. En effet, c’est en ayant accès à des activités de formation répondant à leurs besoins qu’ils seront à même de bénéficier pleinement des avantages liés à l’utilisation des TIC dans la poursuite de leur mission.

Les retombées sociales des efforts consentis par ATENA dans le domaine des TIC

L’intégration des activités du CACI aux services offerts par le Centre d’économie solidaire a eu un tel impact que l’espace disponible ne répond plus à l’achalandage. De plus, la demande importante pour les services de formation et de location du laboratoire informatique laisse peu de temps pour l’accès libre. ATENA songe donc ouvrir un deuxième CACI, «sur la rue» cette fois, et souhaite augmenter les heures d’accès libre offertes à la population. Préoccupé par la situation des jeunes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, ATENA développe également un projet visant à favoriser chez eux un sentiment d’appartenance sociale et culturelle à leur région. En collaboration avec une quarantaine de partenaires, ATENA mettra donc sur pied un programme de formation à l’exercice de la citoyenneté par le biais des nouvelles technologies. Ce projet sera par ailleurs l’occasion de dynamiser les CACI de trois MRC situées en milieu rural. Des activités de formation à l’utilisation des outils de communication électronique sont prévues. Les jeunes ainsi formés auront la possibilité de mettre en pratique ces nouveaux acquis via, entre autres, des forums de discussions permettant d’échanger avec leurs pairs situés dans d’autres villages ou habitant sur un autre rang.

Ce programme sera l’occasion d’outiller les jeunes à prendre la parole en public sur des thèmes qui les touchent particulièrement et leur donner le goût de mieux connaître leur région en prenant contact les uns avec les autres. Les partenaires impliqués dans le projet assurent le recrutement des jeunes et un poste d’animateur sera créé dans chacune des MRC. Avec un de ses partenaires, la coopérative assurera également la mise en place d’un centre de formation multi-média spécifiquement pour les jeunes décrocheurs. Enfin, ATENA souhaite créer un Groupe de ressources techniques en informatique pour répondre aux besoins des groupes communautaires du Bas-Saint-Laurent.

Mentionnons que l’expérience acquise au fil du temps par ATENA met en perspective une condition essentielle à la réussite et à la viabilité des efforts consentis à l’intégration des TIC aux activités des organismes. Les nouvelles technologies peuvent très certainement soutenir et dynamiser le développement local pour autant qu’on en fasse une utilisation stratégique destinée à répondre à un besoin clairement identifié. Les TIC peuvent aussi soutenir les organismes dans l’accomplissement de leur mission : la formation des travailleurs et travailleuses, la réalisation des économies en frais de communications et l’échange de l’information comptent parmi les facteurs aidants. Pour toutes ces raisons, les nouvelles technologies ont un potentiel important pour les organismes, particulièrement en région éloignée, afin qu’ils puissent avoir accès, en même temps que tout le monde, à l’information pertinente leur permettant d’atteindre leurs objectifs. À titre d’exemple, mentionnons l’information gouvernementale désormais diffusée en grande partie sur Internet.

Adresse Internet :

CACI d’ATENA : www.atena.qc.ca/caci/principal.html



Ce récit est la version intégrale du témoignage recueilli par Communautique et publié en version imprimée en juin 2002.

Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2002
ISBN 2-9807167-2-3
© Communautique, juin 2002


ATENA - 16 novembre 2004

Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
La création 'Espace associatif.org' est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Contrat Creative Commons Communautique 2004.

Le développement de cet espace en ligne a été rendu possible grâce à l'appui financier du Fonds de l'autoroute de l'information du Conseil du Trésor du Québec et du programme Francommunautés Virtuelles d'Industrie Canada et des Programmes de financement de Culture canadienne en ligne de Patrimoine Canada.

Gouvernement du Québec Gouvernement du Canada