Vous êtes ici : L'accès communautaire : un atout pour l'action > Actions interculturelles de développement et d'éducation (AIDE) > Récit d'expérience

:: Récit d'expérience />

Actions interculturelles de développement et d'éducation (AIDE)

UNE EXPÉRIENCE D’INITIATION À L’INFORMATIQUE AU CARREFOUR D’INTÉGRATION DE SHERBROOKE


CONTEXTE DE L’EXPÉRIENCE


Au cours de 2003, Actions interculturelles de développement et d’éducation (AIDE) administrait en Estrie un programme d’initiation à l’informatique et à l’Internet visant à initier des secteurs de la population susceptibles de souffrir à long terme d’analphabétisme technologique dans une société de plus en plus informatisée.

Dans ce cadre, AIDE a voulu offrir au Ministère des Relations avec les citoyens et Immigration (MRCI) des ateliers au Carrefour d’intégration de Sherbrooke (CIS) afin de vérifier l’intérêt de tels ateliers pour des immigrants récemment arrivés. Une entente préliminaire a donc été conclue et nous y avons assigné Almir Musinbegovic, un animateur immigrant d’origine bosniaque qui possède de grandes qualités pédagogiques pour l’informatique.

Les résultats ont été concluants : les élèves ont énormément apprécié cet enseignement, les fiches d’évaluation et les commentaires reçus le montrent éloquemment; les responsables du CIS ont aussi évalué positivement l’expérience. Mais il a fallu y mettre un terme au début d’octobre par manque de ressources financières. Le CIS comme AIDE ont alors conclu qu’il serait important de poursuivre ces ateliers, mais dans le cadre d’un projet pilote plus structuré. En fait, au Québec, l’informatique est d’une utilité pratique indéniable surtout pour des réfugiés qui viennent souvent de pays où ce domaine est moins développé ou moins accessible. Or cette courte expérience démontre clairement que la période de francisation au CIS est le meilleur moment pour les nouveaux arrivants de parfaire leurs compétences technologiques avant de se lancer dans une recherche d’emploi ou d’être accaparés par d’autres préoccupations de survie pratique. De plus nous avons également découvert que l’initiation à l’informatique offre diverses avenues qui permettraient de renforcer les contenus de francisation comme on le voit dans la deuxième partie du présent document.

DURÉE ET NOMBRE DES CLASSES DEPUIS FIN FÉVRIER À SEPTEMBRE 2003

Cette formation a été dispensée durant 6 mois (de mars à septembre) par l’animateur de AIDE dans le cadre d’une expérience d’initiation à l’informatique visant à réduire la fracture numérique entre les citoyens « branchés » et ceux qui ne le sont pas.

11 groupes de nouveaux arrivants en très grande majorité des réfugiés publics
Comprenant 8 groupes de premier niveau,
2 qui continuaient à un deuxième niveau
et un qui a suivi le troisième niveau.).

170 personnes différentes qui ont profité de 12 à 36 heures de cours (12 heures par niveau)

Au total 990 ateliers-personnes, soit 2000 heures-personnes de formation.

CONTENU DU COURS D’INITIATION À L’INTERNET

1. Vocabulaire de la base en informatique (la souris, le clavier l’écran ....)
2. Familiarisation avec l’interface du Windows
3. Initiation au monde de l’Internet
4. Faire la recherche sur l’Internet (avec le fureteur Google)
5. Courriel : Ouverture d’un compte Hotmail
6. Utilisation du Hotmail (lire, envoyer, gestion des messages ...)
7. Pour plus d’information, voir le plan du cours en ANNEXE.

ASPECTS PÉDAGOGIQUES

1. Rythme : Un cours par semaine d’une durée de deux périodes de 55 minutes
2. Un ordinateur par élève durant les cours : utilisation des ordinateurs
3. Approche professeur-étudiants : tournée de chaque poste pour répondre aux questions personnelles
4. Explications en utilisant des gestes significatifs et différents objets de la classe
5. Utilisation du tableau pour explications et dessins
6. Utiliser du projecteur pour l’ordinateur

ÉVALUATION DES PROFESSEURS ET DES ÉTUDIANTS

Les évaluations reçues jusqu’à présent par les professeurs et monitrices ont été très positives. Tout le monde apprécie cette formation car elle sert de soutien à l’enseignement du français (utilisation des différents sites Internet pour enseigner le français). Les professeurs et la monitrice ont souligné que la façon d’enseigner aux étudiants est très efficace. Les étudiants sont aussi très contents de la formation parce qu’elle les aide à l’apprentissage du français et l’utilisation d’un outil aussi puissant que l’Internet. Ils considèrent cette formation comme une activité parascolaire utile parce qu’elle leur permet de faire quelque chose et, en même temps, de "se reposer" un peu de l’enseignement du français. De plus, l’Internet leur permet aussi de rester en contact avec leurs familles et des amis ailleurs.

AUTRES PROJETS À DÉVELOPPER


Voici quelques exemples d’idées pour des futurs projets qui pourraient être développés :

1. ÉTENDRE L’EXPÉRIENCE PILOTE À D’AUTRES GROUPES

  • Ajouter chaque deux mois une nouvelle classe pour en arriver d’ici quelques mois à avoir toutes les classes au CIS (201, 202, 203, 204, 205)
  • Supporter les étudiants dans leurs recherches sur l’Internet et dans le traitement de texte pour qu’ils puissent écrire leurs textes

2. UN JOURNAL DES ÉTUDIANTS :

  • Les étudiants qui sont présentement au Collège de Sherbrooke ont un journal publié aux deux mois. La même chose pourrait être tentée avec les étudiants du CIS
  • On donnerait de la formation sur Word afin que les étudiants soient capables d’écrire les articles du futur journal. En même temps, ils seront motivés et apprendront un logiciel de traitement de texte qui leur sera utile par la suite.

3. UN ET MÊME PLUSIEURS SITES WEB

  • Donner de la formation aux élèves intéressés à apprendre à programmer un site Web simple (en HTML).
  • Mettre le journal du CIS gratuitement sur le site Internet de AIDE
  • Proposer aux étudiants qui le veulent, un soutien pour monter et entretenir leur propre site Internet, site que l’on pourrait héberger par la suite sur le serveur de AIDE
  • Offrir un support et des démarches claires à ceux et celles qui procéderons à l’hébergement de leurs contenus sur le serveur de AIDE
  • Le Centre d’accès communautaire de AIDE est ouvert sans frais pour les élèves qui veulent s’en servir en dehors des heures du CIC

4. UN LEXIQUE MULTILINGUE DU CIS

  • Élaborer un petit site Internet sur le serveur de AIDE où il serait possible de trouver la traduction française de quelques mots de base utilisés dans la langue maternelle des usagers. Les mots les plus fréquemment utilisés dans leur langue maternelle accompagnés de la traduction française seraient consignés dans un lexique.

Actions interculturelles de développement et d'éducation (AIDE) - 05 mai 2005

Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
La création 'Espace associatif.org' est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Contrat Creative Commons Communautique 2004.

Le développement de cet espace en ligne a été rendu possible grâce à l'appui financier du Fonds de l'autoroute de l'information du Conseil du Trésor du Québec et du programme Francommunautés Virtuelles d'Industrie Canada et des Programmes de financement de Culture canadienne en ligne de Patrimoine Canada.

Gouvernement du Québec Gouvernement du Canada